Certains d’entre vous se souviennent surement du concept que j’ai développé sur un modèle de couteau pliant basé sur une chaîne de moto.

Et bien ce modèle de couteau m’a permis d’arriver en finale du concours « prix des métiers d’art de Côte-d’Or » organisé par la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Certes je n’ai pas gagné le premier prix, mais je suis tout de même très content de moi : j’ai réussi à aller en finale d’un concours dont le thème cette année était « l’art contemporain » sachant que je suis plus un adepte du médiéval et du brut. Au final, j’ai réussi à démontrer une maîtrise technique et une adaptation créative suffisante pour être un concurrent sérieux sur un thème artistique qui n’est pas ma préférence. Et pour moi, c’est déjà une très grosse victoire.

J’en profite pour remercier celui qui m’a à l’origine lancé le défi de pouvoir réalisé un couteau de ce type, sans soudure et sans dénaturé la chaine de moto.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *